Foire aux questions

Pourquoi démolit-on l’actuel centre bus ?

 L’arrivée de la ligne T3 du tramway parisien, et l’augmentation des besoins en transports ont des conséquences sur l’activité du centre bus.

 La possibilité de restructurer et de moderniser le centre bus constitue une réelle opportunité d’accroître la qualité de service, tant sur le plan de l’offre de transport pour les voyageurs que celui de l’amélioration des conditions de travail du personnel.

Ce centre bus va être reconstruit, agrandi et modernisé sans conséquence pour les voyageurs pendant la durée des travaux.

Pourquoi lancer un programme de logements ?

Le centre bus de la RATP se trouve sur une parcelle de 1,7 hectare. Ce chantier de grande ampleur permet de concilier modernisation et maintien de l’outil et de l’emploi industriels en centre ville avec la construction de logements sociaux et d’équipements publics, plébiscitée par la mairie du XIVe arrondissement.

L’option choisie : le développement en vertical, c’est-à-dire en surélévation et en sous-sol du bâtiment existant.

Ainsi seront construits : 191 logements sociaux, 365 chambres en résidence étudiante et 94 logements privés qui assurent une réelle mixité de l’offre de logements.

Combien de temps va durer le chantier ?

Le chantier se décompose en deux temps forts : la démolition et la construction.

La démolition s’échelonnera de mi 2013 à fin 2014. Cette première phase inclut le désamiantage, l’archéologie préventive et le comblement de carrières.

La construction débutera en 2014 pour s’achever en 2017.

Les lignes de bus vont-elles être modifiées pendant les travaux ?

Afin de maintenir le service aux voyageurs pendant toute la durée des travaux, un centre bus provisoire a été construit à Bagneux. Les bus ont quitté le site de Porte d’Orléans le week-end du 29 juin et ont pris leur service le 1er juillet au matin depuis Bagneux. Aucune des 17 lignes de bus exploitées par le centre ne subira de modification du fait des travaux.

Des mesures spécifiques sont-elle mises en place pour minimiser l’impact du chantier sur la vie quotidienne?

De grands principes généraux ont été adoptés pour les travaux :

– Les rues ne seront pas coupées

– Les accès riverains et aux garages privés sont maintenus pendant la durée des travaux,

– Les accès aux commerces sont maintenus,

– Des zones de livraison et de stationnement sont maintenues,

– Les cheminements piétons sont maintenus et adaptés si nécessaire,

– Une signalétique « travaux » est mise en place.