Un projet mixte

Opération innovante et créative, le projet Les Ateliers Jourdan-Corentin-Issoire se singularise par sa démarche volontariste et sa grande mixité : mixité d’acteurs, mixité architecturale et esthétique, mixité fonctionnelle et sociale, et mixité urbaine.

Mixité d’acteurs

Le projet regroupe 4 grands acteurs : La Mairie de Paris, la RATP, Logis-Transports, SA d’HLM filiale de la RATP, et la SEDP, Société d’études et de développement patrimonial, filiale de la RATP.
C’est à Logis-Transports, qu’a été confiée la maîtrise d’ouvrage du projet.

Mixité architecturale et esthétique

Parce qu’il est important de laisser la créativité s’exprimer, l’opération Les Ateliers Jourdan-Corentin-Issoire offre différents visages à la ville.
Après plusieurs concours architecturaux, 3 équipes de maîtrise d’œuvre ont été désignées pour concevoir et réaliser chacune, une partie du centre bus et un programme de logement.
Chaque projet se distingue des autres par ses choix esthétiques et architecturaux audacieux, tout en révélant une symbiose d’ensemble.

Mixité fonctionnelle et sociale

Si le projet est mixte architecturalement, il le sera également dans les fonctions de ses futures constructions : des ateliers de maintenance industrielle, des logements sociaux familiaux, des logements sociaux étudiants, des logements en accession libre, une crèche, une halte-garderie, un club senior et des commerces.

Mixité urbaine

Pour Sylvie Vandenberghe, Directrice générale de Logis-Transports, «il s’agit véritablement de construire une ville sur la ville».
Ce projet, c’est aussi envisager la ville de demain, proposer une nouvelle urbanité : une ville qui fera interagir l’outil industriel, l’emploi, le logement et l’équipement public au service de tous.

Les Ateliers Jourdan-Corentin-Issoire est une opération moteur de l’urbain, ayant le souci de la ville et surtout, de la vie en ville.